Mes lectures

Les amoureux de l’hôtel Montini, Mark Lamprell


Editions Kero, 2017
295 pages
Contemporain, Rome, romance, voyage

Une kyrielle de personnages, résidants ou ayant résidé dans la chambre à carreau bleus de l’hôtel Montini, parcours Rome et se retrouvent jouets d’une sorte de cupidon : la ville elle-même.

Mise au défi par un de ses enseignants de faire quelque chose de « waouh » Alice part à Rome sans son fiancé pour quelques jours, où elle rencontre une bande garçon dont l’un deux, August, ne la laisse pas indifférente.

Alec et Meg, en quête du même motif de carreau que celui de la fameuse chambre d’hôtel se retrouvent dans les situations les plus extraordinaires et vont devoir faire fasse ensemble où décider d’arrêter là.
Et enfin Lizzie et Constance, les belles-soeurs d’un certain age, à Rome pour disperser les cendres de celui qui les unis, sont elles aussi sur un chemin émotionnel qui n’est pas de tout repos.

J’aime beaucoup les livres avec différents personnages dans lesquels on alterne les points de vues, c’est ce qui m’a attiré vers celui-ci, ça et la situation géographique : Rome. J’avais envie de soleil et de vacances. C’est donc un livre sympathique avec lequel j’ai passé un bon moment mais qui ne me laissera pas un souvenir mémorable. C’était un peu comme regarder un téléfilm, on passe un moment agréable mais ce n’est pas la découverte de l’année non plus.

J’ai aimé :

– Les descriptions de Rome. Même si je n’ai pas été plus emportée que ça par l’histoire, je l’ai été par la ville. Pendant et après la lecture de ce livre, on n’a qu’une envie : acheter un billet pour Rome.

– Le narrateur qui se trouve être la ville elle-même et qui joue les cupidons. J’ai adoré les anecdotes et petits détails qu’il/elle raconte.

– Le personnage d’Alice. Alice est en effet le (seul) personnage auquel je me suis attachée, j’avais vraiment plaisir à la retrouver et j’aime beaucoup le duo qu’elle forme avec August. Je crois qu’un roman uniquement sur eux m’aurait vraiment plu.

– Le thème de l’infidélité et de la difficulté de la vie de couple dans un engagement « pour la vie ». J’ai trouvé que ces thèmes étaient traité de façon juste et permettaient d’éviter les clichés sur le bel amour passionné et éternel.

Une bonne lecture dans l’ensemble.

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s