Mes lectures

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent, Elie Grimes


Préludes, 2017
448 pages
Romance, cuisine, famille, amitié

Zoey a trente ans, elle est chef de son entreprise de traiteur, entreprise qu’elle dirige avec son amie Sally. Tout irait bien si sa tante Vic n’essayait pas de la marier à son meilleur ami Adrian. Sally, elle, aime beaucoup Dalton, le frère de Zoey. Les choses sont déjà compliquées mais vont de mal en pis lorsqu’elle rencontre Matthew Ziegler un critique gastronomique aussi influent qu’imbuvable.

Envie d’une lecture légère et pétillante ? Ce livre est parfait pour vous, on passe un agréable moment en compagnie de Zoey et d’une multitude de personnages qui gravitent tous autour d’elle : sa famille, ses meilleurs amis ainsi que Matthew, critique culinaire sexy et horripilant.
C’est un livre bien écrit, divertissant et dynamique qui parle de la famille, de cuisine mais aussi d’amitié et d’amour bien sûr.

J’ai aimé :

– le ton du roman. C’est piquant et entrainant, on suit Zoey dans ses aventures et elles sont pour le moins riches en rebondissements et quiproquos. C’est plein d’humour et de moments ou de répliques qui donnent le sourire.

– Zoey, la protagoniste. J’ai beaucoup aimé cette jeune femme piquante, acerbe mais tendre et touchante également. Elle ne mâche pas ses mots et maitrise la répartie cinglante, mais elle est aussi maladroite et se retrouve dans des situations impossibles. Elle sait ce qu’elle veut en ce qui concerne son métier; elle est chef d’entreprise et a des idées précises et arrêtées sur la direction qu’elle veut donner à sa carrière. Cependant, dans sa vie privée, elle est beaucoup moins sûre d’elle et manque de confiance et d’assurance.

– Nana. C’est la grand-mère de Zoey, une matriarche au fort caractère qui ne mâche pas ses mots et peut faire peur à toute la famille. J’aime énormément cette femme et son caractère bien trempé mais aussi et surtout sa relation avec Zoey. C’est elle qui a élevé sa petite fille, qui l’a façonné à son image mais qui a aussi commit des erreurs. Leur relation est pleine de tendresse et d’un amour inconditionnel.

– être surprise par les quiproquos et surprises que nous réserve l’auteur. Quand on lit de la romance ou de la chick-lit on s’attend à certaines choses ; souvent je pense que ce n’est pas vraiment la fin qui importe mais comment on y arrive. Ici, les deux, la fin et la façon d’y parvenir, m’ont toutes deux surprise (pas dans tout, mais dans certains éléments et c’est agréable).

J’ai passé des moments lectures très agréables avec ce livre qui m’a donné le sourire.
Et vous, l’avez-vous lu ? En avez-vous envie ?

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent, Elie Grimes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s