Mes lectures

Celui d’après, Jessica Cymerman

Charleston, 2017
190 pages
Deuil, amour, Paris

Anna était heureuse avec Jean, son fiancé qui était vraiment l’homme idéal. Mais Jean meure. Anna est effondrée, puis, passé sa période de deuil, elle plonge corps et âme dans la recherche de nouvel élu de son cœur. Mais cet homme, cet homme parfait qui lui convient, c’était Jean. Comment le retrouver ? En cherchant son sosie !

Une lecture que j’ai vraiment beaucoup aimé, que je pensais légère mais qui ne l’est pas tout à fait. Au début, ça m’a un peu dérouté mais c’un livre très agréable à lire, l’écriture est fluide est rythmée.

J’ai aimé :

– qu’au début du récit on ait des passages un peu morcelés, qui représentent bien à la fois les moments de bonheur dont on se souvient que ceux du deuil. Ces derniers sont entrecoupés de pauses dans le récit qui illustrent bien la vie morcelée, brisée de celui qui reste et survie dans le brouillard. Les moments de bonheurs nous peignent le portrait d’une histoire très lisse et peut-être un peu clichée mais il s’agit de la vision d’Anna que nous avons. Or, Anna est amoureuse et vient de perdre l’homme de sa vie, elle ne retient et s’accroche donc qu’à l’essentiel pour elle : les bonne choses qu’ils ont partagé, les moments de bonheur.

– le traitement particulier et original du thème du deuil. C’est intéressant, juste et l’on ressent bien la peine de la protagoniste. Il s’agit de quelque chose de personnel et vécu différemment par chacun mais il est souvent traité de façon assez cliché. J’ai trouvé qu’ici la façon de l’aborder était peu commune. En effet, l’envie d’Anna de retrouver Jean dans son nouvel amour vire à l’obsession voire à la folie à certains moments. Elle ne veut pas être entourée et préfère se murer dans son obsession. Ça m’a surpris, pris au dépourvu mais c’est quelque chose que j’ai apprécié.

– la simplicité et la bêtise de la mort de Jean. On n’est pas face à une situation dramatique et improbable ou cliché. La mort de Jean est un accident, pas un accident de voiture comme on en rencontre partout, non, un chute, une chute vraiment très bête.
« Je n’ai pas envie de lui raconter que j’ai perdu l’homme de ma vie bêtement, comme on perd ses clés. »
C’est simple et on se dit : non mais c’est trop con, c’est pas possible une mort pareille. Je me suis surprise à en rire. Le ton léger du livre encourage parfois au rire, même quand on parle de quelque chose de tragique.

– la liste établie par Anna sur les différentes façons de retrouver quelqu’un et ses différentes tentatives qui sonnent juste et montrent comment à l’heure actuelle il faut souvent passer par la rencontre virtuelle (et tous ses pièges) avant celle en chair et en os.

– le titre qui m’a fait me questionner et que j’ai trouvé intriguant. Est ce que la personne qui vient apporter du réconfort suite à un drame peut vraiment entrer dans notre vie ou bien cette personne ne peut qu’être celle d’après, sans cesse comparée à celle qu’on a perdu ?

J’ai regretté :

– un passage un peu brutal du deuil à la décision de reprendre sa vie en main. Je peux comprendre qu’à un moment Anna se dise stop, je dois faire quelque chose mais j’ai quand même trouvé ça un peu soudain.

– la fin un peu rapide. Même si je m’attendais à cette fin elle ne m’a pas déçu en tant que telle, je suis contente que ça se termine comme ça, mais j’auras aimé qu’elle soit plus développée.

Un livre qui m’a beaucoup attiré, la couverture est juste magnifique, et qui m’a surpris. J’ai passé un très bon moment lecture.

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Publicités

9 réflexions au sujet de « Celui d’après, Jessica Cymerman »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s