Mes lectures

Miss You, Kate Eberlen

éditions NiL, 2017
528 pages
Contemporain, romance, deuil, autisme

Tess et Gus ont 18 ans, chacun en vacances en Italie avant de commencer l’université ; ils vont se croiser mais pas vraiment se rencontrer. Une occasion manquée qui va se reproduire pendant des années, leurs routes se poursuivent mais elles semblent destinées à se lier. Tess et Gus vont-ils se rencontrer, auront-ils leur chance ?

J’ai décidé d’essayer de me remettre à la lecture version numérique et c’est avec ce titre que je me suis lancée, me disant que quelque chose de frais et léger m’aiderai. Ce livre est un service presse et je remercie Netgalley et les éditions NiL pour cet envoi.

C’est un livre qui commence sur une note de fraicheur avec des vacances en Italie, des beaux paysages et des descriptions qui donnent envie d’évasion. Mais ce n’est pas seulement ça, ce livre parle aussi de sujets sérieux et graves : la maladie, le deuil, le devoir familial, l’autisme. On y parle aussi de trahison, d’avenir professionnel et de la pression sociale : tout ceci avec une légèreté, une simplicité et une justesse qui permettent de montrer la réalité du quotidien et d’avancer avec le sourire et non de déprimer.

J’aimé :

– le réalisme des protagonistes. Ils sont tous les deux confrontés à des évènements difficiles à gérer et font face comme ils le peuvent, avec leurs regrets, doutes et culpabilité. Ils ne sont pas parfait, ne sont ni tout noir ni tout blanc, on des réactions humaines et j’ai apprécié le fait qu’ils fassent comme tout le monde : ce qu’ils peuvent. Avec des narrations à la première personne qui s’alternent d’un chapitre à l’autre, on plonge dans le quotidien de chacun, on apprend à les connaître, on fait des sauts dans le temps et on reconstitue le puzzle au fur et à mesure.

– les chassés croisés et rendez-vous manqués entre eux, qui font que le lecteur en sait plus que les personnages.

– le titre qui a plusieurs significations. Miss you peut être interprété comme se manquer dans le sens on s’est raté, on est passé pas loin, ce qui correspond bien à ce qui arrive aux personnages mais également tu me manques, ce qui est aussi approprié pour chacun car dans leur histoire personnelle, chacun a une personne qui lui manque.

J’ai regretté :

– la fin qui pour moi arrive trop rapidement, de façon un peu cliché. Elle ne m’a pas totalement déplu cependant j’aurai aimé qu’elle prenne plus de place, que tout ne soit pas précipité. Ou alors, que la fin si elle était destinée à être courte, soit moins détaillée, amorçant les choses sans les dévoiler. Du coup, avec celle que l’on a ici, c’est trop ou pas assez je trouve.

Une bonne lecture dans l’ensemble dont j’ai aimé les thématiques et la façon de les aborder, j’ai passé un agréable moment avec ce livre.

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s