Mes lectures

Désolée, je suis attendue, Agnès Martin-lugand


Pocket, 2017
405 pages
contemporain, travail, burn out, amitié, amour

Yael est accro à son travail, elle est interprète et rien ne compte plus pour elle que courir les rendez-vous d’affaire. Oui mais et sa famille et ses amis dans tout ça ? Pas le temps, pas grave ; ils n’ont qu’à comprendre aussi. Pourtant le passé va se rappeler à elle et lui montrer qu’elle n’a pas toujours été ainsi.

J’ai beaucoup aimé cette lecture dans laquelle j’ai retrouvé l’écriture d’Agnès Martin-lugand que j’aime tant. J’ai passé un super moment avec ce livre qui est plus dense que ceux que j’ai déjà lu d’elle. C’est une lecture très agréable dont j’ai aimé le thème, encore assez difficile et le style toujours aussi fluide. C’est aussi une belle leçon d’amitié.

J’ai aimé :

– l’écriture fluide, toujours en finesse et pleine de délicatesse qui brosse le portrait d’un personnage complexe.

– le thème du burn-out. C’est un sujet intéressant que je n’ai pas l’habitude de rencontrer mais qui concerne beaucoup de gens et dont il faut parler. Beaucoup de gens ne prennent le temps de rien et courent partout sans se rendre compte qu’ils ne tiendront pas à ce rythme. J’ai aimé cette thématique qui nous rappel l’importance de prendre du temps pour soi, le temps de souffler et que si on le fait, la terre ne s’arrêtera pas de tourner.

– la protagoniste de Yael. C’est un personnage complexe auquel j’ai eu du mal à m’attacher mais c’est quelque chose que j’ai aimé. En effet, ce n’est pas un personnage sympathique et attachant au début du livre. Au départ, on a bien envie de lui mettre deux claques et lui dire « non mais ça va, tu te prends pour qui ? ». Sans jamais la détester, je l’ai suivie dans sa vie et ses problèmes et j’ai commencé petit à petit à la découvrir, à avoir envie d’en savoir plus. C’est en la découvrant par petites touches que j’ai eu envie de savoir comment et pourquoi elle était devenue ce qu’elle est. Et c’est comme ça que je me suis attachée à elle à la fin.

– la magnifique leçon d’amitié que nous livre Agnès Martin-lugand. Yael est insupportable avec son entourage et malgré tout, les coups de gueules et lapins en tout genre, ses amis restent présents. Ils ne sont pas toujours compréhensifs, l’envoient parfois balader – bref, ils sont humains quoi – mais ils sont toujours là. On se demande si, à leur place, on aurait pas pris nos distances ou carrément laissé tomber.

Une lecture fluide et agréable de laquelle je suis ressortie avec le sourire. Un très bon livre feel-good pour cet été.
Qu’en pensez-vous? Avez.-vous déjà lu du Agnès Martin-Lugand? N’hésitez pas à en parler en commentaire !

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Publicités

6 réflexions au sujet de « Désolée, je suis attendue, Agnès Martin-lugand »

  1. Votre commentaire est très bien sur ce livre que je n’ai pas encore lu. J’avoue pour ma part, n’avoir pas pris de plaisir particulier avec “entre mes mains le bonheur se faufile”. Peut-être que celui-ci me paraîtra moins plat… 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s