Mes lectures

Le diable en personne, Peter Farris

Gallmeister, 2017
266 pages
thriller, prostitution, drogue, pouvoir, colère, USA

Réchappée d’une tentative d’assassinat et victime d’un trafic de prostitution le destin semble s’acharner sur Maya mais sa rencontre avec Léonard, un homme solitaire et excentrique, va faire naitre de l’amitié entre ces deux personnages empreints de colère.

Je me répète mais je n’ai pas l’habitude des thrillers et policiers mais j’essaie de m’y mettre et j’ai eu l’occasion de le faire et de découvrir celui-ci car il fait partie de ma sélection en tant que juré de septembre pour le Grand Prix des Lectrices Elle. Je l’ai trouvé très bien écrit et bien décrit, on s’y croirait et on plonge facilement dans ce monde sombre et sordide dans lequel je rentrais plutôt à reculons car sa noirceur me faisait un peu peur.

J’ai aimé :

– l’écriture simple, cru et efficace qui nous plonge dans un monde noir extrêmement bien transcrit. L’environnement décrit, c’est la jungle tout simplement, que ce soit à la campagne ou en ville. La campagne est perdue, en friche, sauvage et inhospitalière, avec des hectares de forêt dense et lugubre pour se perdre. Quant à la ville, la partie la plus abordée, ce sont les bas fonds : les quartiers désertés avec des devantures fermées ou vides, seuls les sans-abris, toxicos ou prostituées égarés arpentent les rues. On plonge en pleine mafia, organisation du crime qui se bat pour conserver le pouvoir et qui n’hésite pas à se débarrasser de tout ce qui peut être gênant.

– la manière dont le livre est écrit qui fait aussi que l’on est plongé dans cet univers et qu’on a envie de poursuivre la lecture pour en apprendre plus. En effet, il y a des changements de scènes et de perspective qui font que l’on quitte un endroit et un personnage pour un autre et du coup, on a vite envie d’en savoir plus ou d’avancer plus vite dans certains passages et ainsi on avance vite dans la lecture.

– le personnage de Léonard. Cet homme asocial et étrange qui vie avec un mannequin qu’il prend pour sa femme. Il est vraiment particulier, je suis posée beaucoup de questions sur lui, me demandant si on pouvait s’y fier et ce qu’il cachait. J’aime énormément sa relation avec Maya, les liens qu’ils tissent sont très forts et dans cette relation j’ai trouvé Léonard très attendrissant.

C’est une très bonne lecture, au rythme rapide et à l’intrigue entrainante, je suis très contente de cette découverte.

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s