Rendez-vous ponctuels

Top 10 Tuesday #5 : 10 romans futuristes

Hello Everyone !
Je reprends ponctuellement le Top Ten Tuesday, un rendez-vous hebdomadaire que j’aime beaucoup sur le blog de Frogzine.
C’est parti pour le Top 10 de cette semaine !

10 romans futuristes

Je suis ravie d’avoir l’occasion de parler de ce type de romans que je n’aborde pas beaucoup sur le blog car j’en lis très peu, mais j’apprécie de temps en temps. Je vais diviser ce top 10 en deux parties, avec ceux que j’ai lu et ceux que j’aimerais lire.

Ceux que j’ai lu :

1- Le passeur, Lois Lowry.

Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d’individu n’existe pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont « élargis ». Tout comme le héros de cette histoire – un garçon de douze ans – le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur.
J’ai lu ce livre il y a très longtemps, j’étais au collège et c’est donc le tout premier livre futuriste que j’ai lu.

2- Fahrenheit 451, Ray Bradbury.

Montag est un pompier du futur d’un genre particulier : il brûle les livres. Jusqu’au jour où il se met à en lire, refuse le bonheur obligatoire et rêve d’un monde perdu où la littérature et l’imaginaire ne seraient pas bannis. Devenant du coup un dangereux criminel…
Je l’ai lu pour un challenge l’an dernier sur les conseils de ma BFF La voleuse de marque-pages et j’avais beaucoup aimé.

3- Divergente, Véronica Roth.

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions.
À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. Elle est divergente. Ce secret peut la sauver… Ou la tuer.
Je ne suis pas très dystopie mais j’avais beaucoup aimé ce premier tome même si je n’ai pas continué.

4- Océania, Tome 1 : La prophétie des oiseaux, Hélène Montardre.

Flavia jeta un coup d’œil au ciel bas et gris, enfila bottes et ciré, prit de gants. Dehors, la rumeur était plus forte, plus dense. Elle couvrait le souffle du vent et emplissait le ciel. Un délicieux frisson lui parcourut le dos. Il se passait quelque chose! Quelque chose de nouveau, d’effrayant et de très excitant…
J’ai lu ce livre sur les conseils de la professeure documentaliste du CDI de mon collège l’année dernière et j’ai beaucoup aimé ce roman qui porte un très beau message écologique. Je n’ai pas encore trouvé le temps d’emprunter la suite mais ça viendra.

5- Cinder, Marissa Meyer

Les humains et les androids se pressent dans les rues bruyantes de la Nouvelle-Pékin. Une peste mortelle ravage la population. Depuis la lune, un peuple sans pitié observe la situation, en attendant de passer à l’attaque… Personne ne sait que le sort de la Terre ne dépend que d’une seule fille… Cinder est un cyborg, une mécanicienne très douée. Citoyenne de seconde classe, elle a un passé mystérieux, et vit avec ses désagréables belle-mère et belles-sœurs. Sa rencontre avec le prince Kai va la précipiter au cœur d’une lutte intergalactique. Partagée entre le devoir et la liberté, la loyauté et la trahison, elle doit découvrir les secrets de son passé, afin de protéger l’avenir de son monde.
J’ai adoré ce premier tome qui m’a embarqué bien plus que je ne le pensais, le tome 2 m’attend dans ma PAL.

Ceux que j’aimerais lire :

6- 1984, George Orwell

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée.
J’ai étudié des passages de ce livre pendant mes études et j’ai toujours eu envie de le lire, il m’attend sagement dans ma PAL.

7- L’orange mécanique, Anthony Burgess

Le décor inquiétant de cette fable anti-utopique, nous le connaissons bien : c’est celui de la banlieue concentrationnaire qui va recouvrir peu à peu la surface habitable de la planète. Une immense zone urbaine d’ennui, de désolation et de peur.
Sur ce monde déshumanisé et ses habitants asservis, Alex, le voyou au charme pervers féru de musique classique et de langues anciennes, entend régner par la violence et la terreur. A la tête de sa horde adolescente, il matraque, viole, brûle, torture, et s’acharne à détruire une société programmée pour le bonheur et le progrès.
J’ai beaucoup entendu parler de cette histoire, du film surtout, mais comme je préfère lire les livres en premier… mais toujours pas vu ni lu pour le moment.

8- La nuit des temps, René Barjavel

Dans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace…
Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? « La nuit des temps », c’est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d’amour passionné.
J’ai beaucoup entendu parler de ce livre et de cet auteur alors un jour, va falloir que je m’y mette.

9- La servante écarlate, Margaret Atwood

Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l’Ordre a été restauré. L’Etat, avec le soutien de sa milice d’Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d’un Evangile revisité. Dans cette société régie par l’oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L’une d’elle raconte son quotidien de douleur, d’angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d’une vie révolue, d’un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom.
Encore un livre dont j’ai étudié des passages pendant mes études et que j’aimerais vraiment découvrir. Il est dans ma PAL depuis longtemps mais avec tout le tapage qu’il y a autour en ce moment, je n’ai pas très envie de m’y mettre. Il va devoir attendre encore un peu mais j’ai vraiment envie de le découvrir.

10- Partials, Dan Wells

2076. La guerre contre les Partials, ces êtres génétiquement modifiés, a décimé la quasi-totalité de la planète. Quarante mille humains survivent sur l’île de Long Island sous la férule d’un Sénat autoritaire tandis que le virus RM reste sans antidote. Les nouveaux-nés vivent moins d’une journée, si ce n’est quelques minutes. La population déjà très éprouvé est désormais traumatisée par la loi espoir: toute jeune fille dès 18 ans, aura l’obligation de tomber enceinte.
Le combat de Kira Walker, étudiante en médecine, commence à cet instant. Ses ennemis ne sont pas les Partials mais le RM. Son obsession ne concerne pas la dérive fasciste du Sénat mais une folle hypothèse scientifique. Kira décide de suivre son intuition au risque de devenir une hors-la-loi ou que les Partials ne la tuent…
Je suis tombée par hasard sur ce livre et il m’a vraiment tenté, il est encore dans ma wishlist pour l’instant mais j’espère trouver le moment pour le faire passer dans ma PAL.

C’est donc terminé pour ce top 10, j’espère qu’il vous a plu !
Et vous, à quoi ressemble votre top 10 ?

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Publicités

23 réflexions au sujet de « Top 10 Tuesday #5 : 10 romans futuristes »

  1. J’aime aussi beaucoup et j’ajouterais le meilleur des mondes. Dans mon cas, c’est juste l’inverse de toi : j’ai lu ceux que tu veux lire et pas encore lu ceux que tu as lu. Tout ce que je peux dire c’est qu’il y a beaucoup de génie dans ceux que tu voudrais encore lire, je les conseille très vivement👍👍👍👍

    Aimé par 1 personne

  2. Dans mon top 10, lu ou à lire, il y a également La servante écarlate, Fahrenheit 450, La nuit des temps. Tu me fais penser à Orange mécanique, et sinon j’y mettrai bien La Trilogie martienne, Blade Runner et Blue (j’ai lu les deux derniers) 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. J’ai jamais été fan des lectures imposées. Lire des Grands Classiques comme du Victor Hugo ou du Zola … ça ne devrait pas être une « obligation » surtout en collège et début lycée ou on n’a pas forcément la maturité qu’il faut pour comprendre et apprécier ce genre de pavé !

        Aimé par 1 personne

      2. Oui c’est vrai on a du mal à apprécier a l’école. Les seules lectures que j’ai beaucoup aimé a cette époque c’est celles qu’on nous proposait de choisir dans une sélection pour un défi lecture

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s